eBay
Répondre
marie-la-belge
Membre eBay
Envois : 438
Inscrit : ‎19-11-2003

Au Canada aussi y a des arnaques...

Un communiqué qui nous vient du Canada :



GENDARMERIE ROYALE DU CANADA


Acheteurs, méfiez-vous!

Des suspects se servent de sites Web réputés pour présenter des offres trop belles pour être vraies sur des véhicules

TORONTO, le 27 sept. /CNW/ - La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a mis au jour une fraude par Internet dans le cadre de laquelle des suspects se servent de sites Web réputés pour commettre leur escroquerie. Des enquêteurs de la GRC examinent une plainte provenant d'Okotoks, en Alberta, et ont répertorié au moins une personne s'étant fait piéger par cette manœuvre frauduleuse de vente d'automobiles.

« Les suspects tentent de commettre leur stratagème en mettant en vente des véhicules haut de gamme sur des sites réputés, comme Kijiji, à des prix trop bas pour être réalistes », explique l'inspecteur Art Pittman de la Section des infractions commerciales de la région du grand Toronto de la GRC. « Une fois que l'article est acheté, la victime est convaincue que la transaction se déroulera de façon sécurisée parce que, comme le prétendent les suspects, elle sera conclue par l'intermédiaire d'un autre site Web fiable, comme eBay. La victime reçoit donc des consignes d'un site qu'elle croit être l'Espace dédié à la sécurité de la section Auto-moto d'eBay. On lui demande de virer son paiement vers un compte désigné qui est contrôlé par les suspects. À la suite de la transaction, la victime ne reçoit jamais le véhicule et ne peut joindre le vendeur. »

Selon l'inspecteur Rick Whattam, officier responsable de la Section des infractions commerciales du Détachement de Toronto-Ouest de la GRC, c'est grâce à la collaboration de la victime et au travail du Groupe des fraudes en marketing de masse de la GRC, à Toronto, si cette manœuvre frauduleuse a rapidement été déjouée. La GRC affirme que si la victime n'avait pas signalé la fraude si rapidement, ses enquêteurs n'auraient pas pu intercepter de transactions.

L'enquête se poursuit. La Section des infractions commerciales de la GRC recommande cependant quelques mesures simples qui pourraient réduire le risque d'être victime de ce type de fraude :

* Sachez à qui vous avez affaire : confirmez de manière indépendante le nom, l'adresse municipale et le numéro de téléphone du vendeur.
* Si l'offre que vous fait le vendeur sur un véhicule semble trop belle pour être vraie, c'est que c'est probablement le cas.
* Les auteurs d'une escroquerie ont plus d'un tour dans leur sac pour justifier la vente d'un véhicule à bas prix : ils prétendent qu'ils l'ont reçu en héritage ou encore qu'ils souhaitent le brader pour couvrir des frais médicaux ou le coût d'un divorce.
* N'acceptez jamais de virer des fonds à un vendeur; un vendeur honnête ne vous poussera pas à recourir à une société de transfert d'argent.
* Résistez aux pressions vous incitant à agir tout de suite. Si le vendeur souhaite utiliser un service dont vous n'avez jamais entendu parler, vérifiez si ce service est digne de confiance.
* Les auteurs d'une escroquerie se cachent derrière des adresses de courrier électronique gratuites pour garder l'incognito, comme hotmail.com / g-mail.com / google.com / yahoo.com / 8U8.com / rocketmail.com / msn.com.

Le Centre d'appel antifraude du Canada (anciennement Phonebusters) est le centre national de signalement des fraudes, auquel les citoyens peuvent s'adresser pour formuler des plaintes sur des manœuvres frauduleuses. Géré conjointement par la GRC, la Police provinciale de l'Ontario et le Bureau de la concurrence du Canada, il soutient les organismes d'application de la loi dans leurs enquêtes et aide le public en l'informant sur la fraude de façon préventive. Si vous croyez être victime de cette fraude ou d'une fraude semblable, vous pouvez communiquer avec le Centre d'appel antifraude du Canada au 1-888-495-8501 ou déposer une plainte en ligne à www.recol.ca.

LA FRAUDE. Identifiez-la. Signalez-la. Enrayez-la.



Et sur le site en question (l'équivalent de notre ecops.be) quelques conseils de prévention à lire !